Mulatu Astatke triomphe à « Le QUAI »

Il y a quelques jours, jeudi dernier précisément, le multi-instrumentiste et figure emblématique du jazz au pays de Haïlé Sélassié Iᵉʳ, Mulatu Astatke, dans le cadre de sa tournée française, a fait une escale à « Le QUAI » à Angers, dans une salle totalement remplie. Le public intergénérationnel qui était rassemblé dans la salle, livrait aussi un indice sur la nature du show et de la musique de ce grand musicien qui traverse le temps avec beaucoup d’aisance et avec la même efficacité.

Accompagné de ses musiciens (7) dont le très excellent trompettiste-bugliste Byron Wallen, du haut de ses 72 printemps et avec l’énergie en moins certes, Mulatu Astatke a néanmoins conservé la beauté du geste devant le vibraphone, les congas et sa science restée toute intacte.

©Tribune2lartiste.com/Mulatu Astatke

©Tribune2lartiste.com/Mulatu Astatke.

 

Des débuts un brin poussif, le temps d’ajustement entre les musiciens, le public n’a pas longtemps attendu, pour enfin rallier la direction et la vision musicales qu’entend imprimer le band sous la férule d’Astatke Mulatu qui, entre le vibraphone, le wurlitzer et les percussions, se balade.

1h30 durant, Mulatu Astatke étale le panel des ingrédients qui composent son patrimoine musical. La jeune garde qui l’accompagne sur ayant la délicate et délicieuse mission d’y apporter un zeste de folie.