Ne sont-elles pas suffisamment “musiciennes” pour être des pionnières ? A l’instar de Memphis Minnie

Dans le registre de ces grandes dames de la musique, à l’image de celle-ci qui vient de nous quitter, il y a eu Memphis Minnie. La petite histoire retiendra que ces deux voix ont quitté la scène terrestre, toutes les deux avec le même âge : 76 ans. Pour moi (mon avis ne comptant pas trop) mais davantage pour les “connaisseurs“, Memphis Minnie est la plus grande chanteuse de Blues (j’y incorpore le rock and roll) de tous les temps. Un féru de jazz et chercheur, Nysymb Lascony parlait hier, à propos d’Aretha Franklin, que le trône restera vide pour longtemps. Avec Memphis Minnie, il ne sera (jamais) plus occupé. Terminant la lecture du bel ouvrage de Paul Gordon et de Beth Garon sur Minnie et intitulé “Woman With Guitar-Memphis Minnie’s Blues“, je me suis rendu compte que ces femmes qui ont marqué de leur empreinte la musique, n’étaient pas mise en avant ou très peu…Qu’en est la raison ?

Memphis Minnie/©Amazon

 

Parlant du Rock ’n Roll, les noms de Bo Diddley, de bien d’autres, et surtout celui de Chuck Berry reviennent toujours ; et ce dernier est même cité comme la référence. Force est de constater que les femmes sont rarement mises en avant comme des pionnières . Pourtant il ne s’agit pas du tout de verser dans ce féminisme yoyo, sans cohérence, ni consistance, dont des égéries (masculines comme féminines) surgissent de partout; le constat est réel et il mérite réflexion.

A la lecture de l’ouvrage de Paul Gordon et de Berth Garon, il me paraît évident que: s’il y en a une qui devrait être citée parmi les pionnières du Blues et du Rock and Roll. Il s’agit de Memphis Minnie. Lizzie Douglas de son vrai nom, est née à Algiers (Louisiane), elle a grandi à Memphis, apprit la guitare à 11 ans pour se produire très souvent sous le nom de scène de Kid Douglas. Son influence sur Chuck Berry était ne souffrait d’aucune contestation.

The breadth of Minnie’s influence is striking. When Chuck Berry arrived in Chicago, Minnie was recording for Leonard Chess’s Checker label. Berry would soon become a Chess star, and Minnie was an important influence on his musical development. There are even rumors of a mysterious tape of an extended jam session involving Chuck Berry and Memphis Minnie, but Berry has kept silent about its details, refusing even to reveal when it was made or what songs it contains.”*

Auteure-compositrice et Guitariste accomplies, elle a enregistré plus de 150 titres en 12 ans entre 1929 et 1941 en solo pratiquement. Quelques duos avec ses différents conjoints le deuxième et le troisième principalement (Kansas Joe McCoy et Little Son Joe Lawlar) ont également été enregistrés. Elle a inspiré de nombreux artistes-musiciens et pourtant, elle demeure “inconnue” et très peu citée.  Vive ces femmes qui, par leur voix, ont su mener et gagner des combats pour la liberté…