“Do Your Dance”, comme une invitation à découvrir un autre Kenny Garrett.

Est-il encore nécessaire de se lancer dans la présentation de Kenny Garrett ? Il ne se laisse pas raconter, il vaut mieux le découvrir et Do Your Dance semble être l’occasion idoine pour cela. Car il livre une autre version de l’artiste.

Lorsqu’on s’attarde un tout petit peu sur le titre éponyme de cet album, on ne peut ne pas y voir la marque de fabrique de Kenny Garrett. On y lit carrément la quintessence de sa musique, de son approche. Une approche qui se défait des contraintes et appelle à de l’imagination, à de l’inventivité. Une approche qui se nourrit, si besoin est, de transgressions. C’est la raison pour laquelle, Kenny Garrett compte parmi les véritables caméléons de la musique. Capable de changer de couleurs sans subir de mue.

 

©Tribune2lartiste/Kenny Garrett

©Tribune2lartiste/Kenny Garrett

 

Mais on pourrait également y voir et surtout expérimenter cette envie qu’a Kenny Garrett de laisser le soin à chacun de choisir le rythme qui lui convient sur les 9 pistes que compte l’album et de s’adonner à cœur joie à un enjaillement sans retenue. De la bossa au rap en passant par le calypso, Kenny Garrett plonge son saxophone. Il semble faire appel aux influences qui furent les siennes, pour en faire un cocktail dansant, groovant.

Do Your Dance exprime la versatilité musicale de Kenny Garrett et l’inscrit davantage dans le rang des inspirateurs, des éclaireurs.

En écoute “Backyard Groove”:

Do your Dance

Do your Dance