Romuald Hazoumé, un béninois chez les celtes.

HazoumeDu 09 février au 15 mai, c’est le temps que passera Romuald Hazoumé à l’IMMA (Irish Museum of Modern Art) Royal Hospital, Kilmainham. Il n’y sera pas assigné à résidence ou présence physique constante et surveillée, mais bel et bien ses tableaux, ses sculptures, ses films, qui font la joie de nombreux irlandais. En curieux pour l’exotisme africain, d’autres par passion pour l’art sûrement, fait est qu’en samedi 12/03/2011, nombreux sont les irlandais qui se sont mêlés aux touristes pour aller  apprécier à sa juste valeur, le spectacle ludique et instructif que donnent les objets exposés par le natif de Cotonou.

Une première pour un artiste africain en terre irlandaise, d’être exposé dans ce pays en occupant un espace de près de 80 m². Le fait mérite largement d’être souligné parce que le peintre et sculpteur Romuald Hazoumé est d’expression francophone, pour un pays qui ne partage pas historiquement parlant, des liens avec celui où est natif l’exposant.

DCIM101MEDIA

©Tribune2lartiste.com

Dans le catalogue de présentation de son exposition ’’La bouche du roi’’, l’artiste affirme : « Autrefois les esclaves embarqués à Ouidah ou Porto-Novo sur ce bateau savaient d’où ils venaient mais ignoraient où ils allaient. Aujourd’hui, ils ne savent toujours pas où ils vont, mais ils ne savent plus d’où ils viennent.». Les nombreux Irlandais qui eux embarquent dans le bateau de Romuald Hazoumé stationné à IMMA depuis le 9 février dernier, savent bien où ils vont et n’en rapportent que de bonnes expériences comme me rapportait le surveillant de la salle d’exposition : ’’ C’est une expérience enrichissante ; pour les enfants, voir ce que l’on peut faire avec des objets de tous les jours, nourrit beaucoup leur imagination’’.
Profitons de cette occasion pour saluer l’esprit d’ouverture de ce pays qui puise son identité et cette envie d’ouverture, sur la compréhension des atrocités et douleurs du passé dont il a été également victime. Un pays qui a nourri la littérature de l’Europe par le biais de ses écrivains ;on peut au hasard citer Samuel Beckett ou Oscar Wilde, Patrick Kavanagh etc…

DCIM101MEDIA

©Tribune2lartiste.com