Ma Limbolè: Plus de 250 ans d’expérience, par Anne Marie Nzié et Manu Dibango…

Par Joseph Song-Manguelle

Anne-Marie-NziePlus de 250 ans d’expérience et de richesse artistique concentrés dans cinq minutes de musique. Anne Marie Nzié et Manu Dibango c’est déjà près de 160 ans, on imagine la somme des âges du reste de l’équipe…

Le tout commence par quelques notes de piano pour balayer en quelque sorte la scène. Une voix impériale et cadencée, dont les terminaisons sont toutes tremblantes de précision quelle que soit la tonalité adoptée, c’est cela Anne Marie Nzié. La compétition est lancée… Ses intonations basses sont quasiment toutes rétorquées par ce piano sec, supportée par une batterie exceptionnellement calme…

L’entrée du Saxo de Manu Dibango superposé à son propre cœur toujours parlant, comme pour éteindre l’océan de notes précédemment écrite s par la voix d’or, impose un caractère de maturité rarement entendu. Chaque note est suffisamment sûre d’elle-même, dont l’ensemble est d’une cohérence ahurissante… Toute une vie!

Dans la partie duo, Manu Dibango, comme d’habitude sûr de ses notes suaves, les dépose avec délicatesse sur une voie ferme et quasi envahissante d’Anne Marie Nzié… Oui, son saxophone pour une fois est totalement dominé par la voix et devient discret et simplement accompagnateur, mais très adoucissant. De la même façon dominante, par la voix d’Anne Marie Nzié, s’achève cette pièce savamment clôturée par un doux saxophone. Ainsi se résument deux siècles et demi d’expérience. Une leçon magistrale d’arrangement destinée à la jeunesse. L’art dans toute sa splendeur.
Anne-Marie-Nzie En écoute « ma limbole »