Peter Solo et son Vaudou Game assènent des claques sur scène tout en instruisant sur le vaudou.

Tous les phraseurs qui, culturellement, spatialement et instructivement sont pourtant très éloignés du sujet auquel ils s’adonnent à cœur joie, mais néanmoins opprimés par cette envie irrépressible d’en dire un mot, parce que se sentant investis d’une mission, trouveront en la personne et la musique de Peter Solo, un franc et véritable démenti à leur salmigondis sur le Vaudou.

Natif d’aného-glidji au Togo, Peter Solo est fondateur, chanteur et guitariste du groupe Vaudou Game. Usant de ses lieu et moyen d’expression que sont la scène et son support musical (APIAFO, son dernier album), l’excentrique Peter Solo livre une sorte de guerre contre la confusion, que les dénigreurs auto-investis entretiennent doctement sur le vaudou.

©Tribune2lartiste.com/Peter Solo

©Tribune2lartiste.com/Peter Solo

 

C’est ce qu’il a une fois de plus, fait sur la scène hier, rappelant aux contempteurs que non seulement il est né au berceau du vaudou, il a été éduqué dans ses valeurs aussi. Lesquelles valeurs qui ne sont rien d’autres que la compréhension et le respect de l’environnement…, loin des poupées que l’on transperce avec des aiguilles comme le véhiculent les négatifs (clichés). Le vaudou, rappelle-t-il, après avoir magistralement exécuté la chanson « Pas contente » contenue dans son dernier album, c’est consulter la nature, être en harmonie avec elle.

 

©Tribune2lartiste.com/Peter Solo

©Tribune2lartiste.com/Peter Solo

 

Près de 90 minutes durant lesquelles, Peter Solo et son groupe ont électrisé le public, enchainant sans interruption titre après titre. De l’afrobeat à l’afro funk, en passant par la juju music, aux rythmes traditionnels du Togo ou le reggae, Peter solo fait crier et danser la foule. Il fait voir et fait parler la maitrise de son jeu à la guitare et celle de la scène. Soutenu par une équipe de choc, il a offert un spectacle riche en couleurs qui, loin d’être fade, a été plutôt épicé, relevé et surtout très instructif ; à l’image de ce commentaire d’un occidental non loin de nous, à son fils : Vois-tu, il nous a dit exactement ce qu’est le vaudou, loin de ce que l’on voit à la télé ou au cinéma…et c’est vrai, nous devons respecter la nature, sinon nous courons à la catastrophe. Nous disons, bravo l’artiste !