Jazz à Vienne 2014 : Craig Adams et Linda Lee Hopkins poussent le Gospel sur la scène du théâtre Antique.

hopkinsdsc_webIl n’est point dans la vie, d’état permanent nous enseigne la sagesse; alors il est plutôt conseillé de ne pas faire fonds sur un bonheur constant. Seulement, depuis le début du festival, tout concourt pour battre en brèche cette leçon et parier sur un bonheur constant et durable. Cet état permanent est une constante ici et, à mesure que les jours se succèdent, il demeure et porte un nom : ferveur !
Les artistes qui se succèdent sur les différentes scènes du festival sont les artisans de cet état de bonheur permanent qui plane, de ce vent de bonheur qui souffle, de ces voix de bonheur qui vibrent et dont chacune des inflexions est ouverture vers une transfiguration.

Des voix, il en était aussi question hier au Théâtre Antique, avec le revenant, l’éblouissant et époustouflant Craig Adams & The voices of New Orléans qui, en apothéose, venait conclure une soirée que sa compatriote Linda Lee Hopkins & Sanders Gospel Attitude avait inaugurée avec un panache qui n’est pas sans rappeler celui de Whoopi Goldberg dans Sister Act.

Linda Lee Hopkins & Sanders Gospel attitude magnifient le gospel

Celle que le public français découvre dans l’émission TheVoice et qui pourtant depuis plus de 22 ans réside à Paris et presté aux cotes d’artistes de renom. Accompagnée de son bassiste, vocaliste et complice Al Sanders, a montré hier au public du Theatre Antique, qu’il y a bien quelque chose de bien mesquin avec ces émissions… Car la native de Caroline du nord aux Etats-Unis, a survolé haut la main les débats en plongeant le public dans la liesse.

hopkinsDSC_weba

 

Craig Adams, le phénomène !

S’il y a un mot pour définir Craig Adams, c’est bien qu’il est phénoménal. Mais une fois que l’on a gratté un tout petit peu, on peut donc comprendre pourquoi Craig Adams en est un, car il a également de qui tenir. De son oncle Fats Domino, Craig ne fait pas qu’hériter l’embonpoint de l’illustre musicien, il a hérité aussi le toucher au piano comme à l’orgue avec sa touche personnelle et innovante. Pendant deux heures, de sa voix et des doigts, Craig Adams a pulvérisé de sa classe et de son génie la scène, confirmant sa forte assise sur le gospel et sur la soul.

Craig Adams

 

Articles similaires