Saveurs Jazz festival, le pianiste John Taylor pris de malaise en plein concert.

Seulement 40 minutes à peine après leur apparition sur scène, le Stéphane Kerecki quartet interrompait sa prestation suite à un malaise dont a été victime John Taylor. Le cœur serré, toute l’équipe de Saveurs Jazz a été obligée de prendre la nécessaire et compréhensible décision de clôturer la soirée du 17 juillet suite à cette malheureuse situation ce, en solidarité avec le pianiste. C’est dans la même logique et élan de solidarité que Eric Legnini et Kellylee Evans ont également fait part de leur décision de ne pas pouvoir assurer leur prestation dans de telles circonstances.

©Tribune2lartiste/S.Kerecki 4TET/Saveurs Jazz

©Tribune2lartiste/S.Kerecki 4TET/Saveurs Jazz

 

Comme une prémonition.

Stéphane Kerecki qui, quelques minutes auparavant venait d’interpréter en trio (sans le pianiste) le titre Ne tirez pas sur le pianiste, histoire de détendre davantage l’atmosphère, se fend d’une blague, expliquant que le choix du titre n’avait rien à voir avec John Taylor. Ce dernier s’installant pour accompagner Stéphane dans le prochain titre en duo. C’est pendant leur duo que le pianiste est saisi d’un malaise qui l’aplatit sur son instrument, les yeux livides, incapable du coup de tout mouvement.

Très rapidement, le septuagénaire est pris en charge par des médecins et le personnel du festival présents dans la salle, puis conduit dans les loges. Le public est prié de quitter la salle. Environ 10 minutes plus tard, les services d’urgence arrivent pour une évacuation…

John Taylor

©Tribune2lartiste.com/John Taylor/Saveurs Jazz Festival