Jazz Middelheim dévoile son alléchante affiche de 4 jours.

Plus que quelques jours, et c’est reparti pour la trente quatrième édition du festival Jazz Middelheim qui s’annonce riche en couleurs et en sons. Programmation bouclée, tout semble fin prêt côté organisation, pour accueillir pendant quatre jours le public, lui offrir l’alléchant menu concocté, au regard du panel d’artistes proposés. L’instant de ces 4 jours, Anvers (Belgique) sera le diamant qui reflètera les sons en provenance du parc.

C’est dans l’enceinte du parc Den Brandt que, du 13 au 16 aout, sur les deux scènes du festival (Main & Club Stage) que la ville flamande vibrera aux rythmes des sons des Archie Chep, Dr John, Eric Legnini, Cécile Mc Lorin Salvant, Bill Frisell ou Joe Loveno entre autres têtes d’affiche programmées.

A tout seigneur, tout honneur…
Bien que proposant une programmation variée et ouverte, on n’a pas oublié au Jazz Middelheim que, pour que toute charité trouve son véritable sens, elle commence d’abord par s’appliquer à soi. Pour cela, la journée d’ouverture de cette édition est entièrement dédiée aux couleurs belges. LABtrio présentera un projet avec deux musiciens originaires de New York, le pianiste Eric Legnini qui, avec What’D I Say, offrira une ode à Ray Charles et le Brussels Jazz Orchestra qui collaborera pour la première fois avec le compositeur et chef d’orchestre Darcy James Argue. TaxiWars, le groupe fondé par le chanteur de dEUS Tom Barman et le saxophoniste Robin Verheyen, clôturera cette soirée d’ouverture.

Kellylee, Eric Legnini, Sandra Nkake (c) all rights reserved

Kellylee, Eric Legnini, Sandra Nkake (c) all rights reserved

 

Idoine occasion de découvrir comment la scène musicale belge a, au fil du temps, su polir son brut, pour aujourd’hui offrir des joyaux qui à coup sûr, enchanteront l’auditoire.

Ensuite il soufflera le second jour sur le parc, comme un air d’anniversaire. John Coltrane et son album Love suprême seront à l’honneur. Pas surprenant de voir le compagnon de route Archie Chep et son Attica Blues Big, en plus de Sax Supreme de Joe Lovano & Chris Potter, Cecil McBee, Lawrence Fields et Jonathan Blake, dans cette liste des personnalités venues rendre hommage à celui qui aura révolutionné le jazz.

Encore un pianiste en résidence.
Les résidences se suivent au Jazz Middelheim et les pianistes se bousculent. A l’image des deux précédentes éditions, le piano sera une fois de plus à l’honneur. Le pianiste américain Jason Moran succède ainsi comme artiste résident à un autre pianiste et présentera 3 projets, nous murmure-t-on, différents et de toute beauté. On verra apparaitre tour à tour à ses cotes, Mary Halvorson et Ron Miles d’une part et Fats Waller Dance Party d’autre part.

Jason Moran & Alicia Hall Moran (c) all rights reserved

Jason Moran & Alicia Hall Moran (c) all rights reserved

 

Plus d’infos sur le festival:http://www.jazzmiddelheim.be/fr/