Les Escales de Saint-Nazaire 2015 aux allures de Valparaiso.

Depuis quelques heures, les estivales de Saint-Nazaire ont officiellement ouvert leurs portes pour 48 heures de musiques. Une programmation à l’écoute des sons du monde d’où qu’ils viennent et s’articule autour de deux axes forts qui constituent l’ADN du festival : une programmation ouverte sur le monde et un super site familial, décoré sur le thème de la ville de Valparaiso au Chili.

Tour à tour se succèdent sur scène Pascuale Ilabaca, Jungle By Night, Caribbean Dandy Bloc Party, Vaudou Game et Yaël Naïm et bien d’autres formations ou artistes. Ce que l’on peut dire de cette journée du 07 Aout est: telles que lancées, les escales sont déjà une réussite, par le taux de fréquentation de la population et la qualité de l’organisation.

Pascuala Ilabaca y Fauna.
Accents jazzy, musique traditionnelle, Pascuale IIabaca tire son inspiration de la grande chanteuse chilienne Violeta Parra. Elle représente la nouvelle scène chilienne, entre tradition et modernité. Sur scène Pascal danse et s’accompagne tour à tour aux claviers et à l’accordéon. Bien qu’inspirée par la tradition musicale de son pays, sa musique est teintée de jazz, de pop-rock et de « nueva cancon » (nouvelle chanson) !

©Tribune2lartiste.com/Pascuala Ilabaca

©Tribune2lartiste.com/Pascuala Ilabaca

 

Vaudou Game.
Entre highlife et afrobeat, son vintage de l’Afrique des années 70. Leader charismatique à la guitare, accompagné par son band habillé tshirt blanc à l’effigie du groupe et pantalon noir accentuant le côté rétro. Groove efficace, le groupe emmené par Peter Solo assure.

©Tribune2lartiste.com/Vaudou Game

©Tribune2lartiste.com/Vaudou Game

 

Yaël Naïm.
Dernière date de la tournée estivale. Une voix époustouflante pour ce petit bout de femme. Des arrangements sublimes. Un backing vocals excellent jouant avec le public. Yaël Naïm a offert un concert généreux tout en subtilité et sensualité. Accompagné par David Donatien à la batterie et Daniel Roméo à la basse (bassiste d’Eric Legnini).
Yaël Naïm s’accompagnant au piano et à la guitare électrique. Reprenant Toxic de Britney Spears puis Elvis Presley. Elle joue aussi ses autres morceaux vedettes : New Soul, Take Me Down, Coward,… au fin du rappel, elle finit en duo avec son compagnon de route et de vie, David Donatien au piano et elle à la guitare.

©Tribune2lartiste.com/Yael Naim

©Tribune2lartiste.com/Yael Naim

 

Caribbean Dandy Bloc Party.
Le retour de Joey Starr accompagné pour l’occasion d’un chanteur et de 4 Dj’s, le rappeur de St Denis prouve qu’il est bien cette bête de scène qui a fait sa réputation. Sous forme de bloc party, sorte de sound system pour le hip hop, il débite ses punchlines nouveau ou ancien datant de l’époque de NTM, il reprend notamment tous les classiques qui a marqué toute une génération.

Chaque DJ’s mixait 10 minutes avant de se faire rejoindre par les deux rappeurs. Certes les années passent mais le Jaguar (un de ses nombreux surnoms, il arbore l’animal sur son tshirt) reste au meilleur de sa forme ne cessant d’haranguer la foule avec son nouveau comparse Nathy. Hier soir ce Caribbean Dandy Bloc Party a vu deux légendes du hip hop français : Joey Starr et également Cut Killer, faisant partis des 4 djs avec DJ Pone. Rythmes hip hop teintés d’électro et rythmes caribéens. Comme dirait l’autre une tuerie !

©Tribune2lartiste.com/Caribbean Dandee.

©Tribune2lartiste.com/Caribbean Dandee.