« Ròz Jériko », la métamorphose d’une femme de classe et de talent.

Veronique SambinDans beaucoup de villes à travers le monde, les roses doivent fleurir et pulluler. Pointe à Pitre, sa ville de naissance, n’en manque pas à coup sûr. Pourtant, elle a quand même choisi celles de  Jéricho, pour s’adresser aux populations meurtries d’Haïti et aussi pour symboliser sa renaissance.

C’est là donc où réside toute la subtilité qui nous dévoile en effet Véronique Hermann Sambin en tant qu’individu d’une part et voix de l’autre. Un individu sensible à la condition humaine et qui, tel un caméléon, épouse à merveille tout nouvel environnement qui s’offre à elle, mieux, le dompte.

Lorsque nous rentrions en contact avec Véronique Hermann Sambin, l’idée était en effet de comprendre ce qui distinguait la rose de Jéricho des autres pour qu’elle puisse tant intéresser cette dame: « Pourquoi Jériko ? Vous nous diriez surement que cela pouvait être n’importe quelle ville…Soit ! Et nous le comprenons ; mais alors pourquoi avoir retenu Jériko donc ? »

Ah…Jéricho…Mon album s’appelle « Ròz Jériko » pour plusieurs raisons, dont une officielle… http://www.rosedejericho.fr/.

C’est ainsi que grâce à cette artiste, nous découvrions de notre coté, les vertus de cette rose et comprenons mieux le sens de cette chanson éponyme (Ròz Jériko) destinée aux haïtiens : « J’ai écrit la chanson Ròz Jériko (appel à l’entraide, espoir du renouveau), après le tremblement de terre en Haiti (12 janv 2010). Alain Jean-Marie a accepté de l’interpréter avec moi en duo Piano-voix. »

Mais une chanson qui s’adresse à elle-même, et résume aussi la nouvelle tangente prise par cet ancien business analyst. En décidant de tout plaquer, pour se consacrer à la musique, Véronique Hermann Sambin s’ouvrait une nouvelle vie dans un environnement dans lequel l’incertitude est encore plus difficile à cerner. Un univers dans lequel la probabilité de réussite est encore plus improbable à calculer.

Seulement, Véronique Hermann Sambin semble ne pas être une voix comme les autres. C’est une voix qui a décidé d’assumer et de surtout poursuivre sa Voie. Et les faits lui donnent pleinement raison. Car avec ce premier opus, elle appose sa griffe dans la liste des meilleures chanteuses jazz par des compositions de haute facture, une présence vocale, une prestance. Elle fait une entrée de marque dans le gotha de ces femmes influentes du jazz actuel par une resplendissante et savoureuse Ròz …et ses dix pétales.

Un album qui non seulement magnifie le jazz en général, consacre le jazz afro caribéen en particulier, mais démontre la grande classe d’une femme à la rencontre de son destin. Un album décidément Tiké Ganyan…

Veronique SambinEn écoute « Tike ganyan «