« Outta the Box » de Matthew Whitaker, l’envol d’un musicien de grande classe.

“My hope is that anyone who listens to my music will hear a young artist who shows versatility in what he plays and creates. Thank you for listening”.

Ce sont en ces termes que Matthew Whitaker invite à la découverte de son album paru il y a quelques jours. Ceux qui en Europe, il y a trois ans, ont eu l’avantage et le privilège de voir prester ce jeune pianiste au théâtre Antique de Vienne dans le cadre du festival jazz, plus jeune ambassadeur de Hammond B3, savent qu’en lui sommeille un musicien qui, tel que lancé, a de fortes chances de marquer de son empreinte, la musique. Ceux qui écoutent ou écouteront ce joyau, confirmeront qu’avec Matthew Whitaker, on est en présence d’un artiste racé, d’un talent exceptionnel. De l’espoir suscité et le souvenir des images de cette mémorable soirée, Matthew Whitaker vient combler le manque de l’écoute permanente chez soi, par un album de tempérament.

Outta the Box” est le titre de l’album de 10 plages du prodigieux pianiste-organiste de 15 ans. Dix titres parmi lesquels, 6 compositions originales [Matt’s Blues, qui exprime l’amour du jeune prodige pour le big band, Neighborhood Park and Song For Allie, écrites pour sa sœur Allison, reflet de l’influence du trio. Flow and Until Next Time illustre le désir ardent qui l’habite d’écrire pour le smooth jazz. Take a Break un agréable voyage dans les arcanes du funk et du jazz.]

Et que dire donc des somptueuses 4 revisitations savamment appropriées et arrangées avec beaucoup de subtilité par le talentueux musicien. Des titres tels que : Mas que Nada, dans lequel Matthew plonge et rappelle également ses origines latines, pendant qu’il survole et se délecte, sur son instrument favori, le Hammond B3, tout en rendant hommage dans Back Track et Pistachio, a ses mentors Dr Leonnie Smith et Rhoda Scott. I Thought About You, ainsi Whitaker, est l’expression de mon admiration pour les vocalistes.

©Matthew Whitaker /Facebook Whitaker

 

On assiste véritablement à une opération de mue chez le jeune prodige. Telle une chenille qui se mue en papillon pour un envol, Matthew Whitaker, en plus de passer du physique de jeune homme à celui d’homme mûr, franchi largement le cap de jeune espoir à celui d’artiste musicien de classe et d’envergure internationale. Avec Outta the box s’ouvre une autre dimension pour cet artiste dont la versatilité n’est pas que des mots en l’air, mais s’exprime dans tout ce qu’il met en notes et de quelle belle manière. Un album convaincant et conquérant, une vraie éclosion musicale de forte intensité.

Avec des musiciens de choc: Christian McBride– Acoustic Bass — Will Calhoun– Drums — Artie Reynold– Electric Bass — Dave Stryker– Guitar — Phil Hamilton– Guitar — Scott Mayo– Soprano,Alto & Tenor Saxophones — James Carter– Tenor Saxophone —  Clifton (Cliff) Anderso – Trombone — Andrew Lippman– Trombone — Francisco Torres– Trombone —  Bill Churchville– Trumpet — Javier Gonzales– Trumpet —  Sammy Figueroa– Percussion —  Marcus Gilmore– Drums —  Pudge Tribbett– Drums —  Melissa Walker– Vocals

En écoute, « Matt’s Blues »:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.