’’Freedom calling’’, le premier album de Cécile Doo Kingué, guitariste de classe.

’’Freedom calling’’, le premier album de Cécile Doo Kingué, guitariste de classe.

Instrument qui symbolise une certaine bestialité, à partir duquel les hommes font la démonstration de leur ‘masculinité’, elle l’a dompté et imposé sa signature avec une hormone plus douce, plus raffinée. Elle, c’est Cécile Doo Kingué, multi instrumentiste et avant tout excellente guitariste dont l’électrique. Look à la Angélique Kidjo dont elle est aussi fan, […]

« On ne triche pas avec la musique » : Justin Bowen

« On ne triche pas avec la musique » : Justin Bowen

Justin Bowen: “Être musicien c’est avoir les problèmes d’un musicien. Quand je ne sais pas où jouer et avec qui aller faire une tournée ou moi-même en faire, là je commence à me poser des questions. Ce sont là les soucis d’un musicien, un vrai musicien.“ Attachant, blagueur, il distille la bonne humeur à son […]

Rio Dos Camaroes : Voyage sur 12 senteurs du Cameroun

Rio Dos Camaroes : Voyage sur 12 senteurs du Cameroun

Si sa musique est un voyage, une aventure ; lui par contre n’est pas un aventurier de la musique mais un connaisseur. Incontestablement Justin Bowen est une grosse pointure de notre patrimoine musical et Il est, à l’image de Richard Bona dont il dit l’admiration pour son travail, une marque. Oui ! Musicalement, la griffe […]

A. Manga:”J’ai une haute estime de la musique…”

A. Manga:”J’ai une haute estime de la musique…”

En compagnie de la juriste de « Tribune 2 l’Artiste », j’arrive au lieu de rendez-vous en région parisienne; rencontrer un autre monument de la basse camerounaise : André Manga. L’homme nous rejoint quelques minutes plus tard, casquette et lunettes bien fixées à leur place, une décontraction qui n’efface pas complètement sa timidité naturelle, laquelle […]

’’Mother Rythm’’ : André Manga éclabousse une certaine exiguïté ambiante.

’’Mother Rythm’’ : André Manga éclabousse une certaine exiguïté ambiante.

La deuxième moitié de la décennie [1990-2000] sonne sans aucun doute la fin d’une certaine imposture musicale qui avait été instaurée au Cameroun et dont les objectifs, mêmes s’ils restent encore obscurs, les séquelles ont causé un tort certain à des œuvres de bonne qualité. Mais ne dit-on pas que l’on ne peut indéfiniment empêcher […]